Intervention d’ Atanase Périfan au conseil de Paris – 17 novembre 2014

2014 DU 1139 Secteur Python Duvernois (20e) – Lancement d’appels d’offre ouverts relatif à l’étude urbaine et à l’élaboration d’une étude d’impact environnementale.

Merci Madame le Maire, Monsieur le Préfet de Police, chers Collègues,

Le secteur Python Duvernois dans le 20ème arrondissement est l’exemple même de l’échec d’une politique guidée par une vision dogmatique du logement social. Il suffit d’interroger ses habitants pour ressentir leur mal-être et leur mal-vivre. Ils voient leur quartier se dégrader d’années en années et se sentent abandonnés par les pouvoirs publics.

Madame Calandra, dans son intervention, nous parle d’une injustice historique à propos du secteur Python Duvernois. Quelle révélation ! La gauche est au pouvoir à Paris depuis 13 ans (depuis près de 20 ans dans le 20ème) mais elle découvre aujourd’hui la situation du secteur Python Duvernois. De qui se moque-t-on ?

La dernière note de l’APUR consacrée aux chiffres du logement social à Paris en 2014 confirme que le 20ème arrondissement est le 3ème arrdt le plus pourvu en logements sociaux SRU, soit 31, 2%, ce qui représente 30.205 logements. On le sait, cette concentration lourde de logements sociaux dans le 20e exige une autre stratégie en matière de politique de logement.

L’exécutif multiplie les déclarations dans ce sens mais que constate-t-on concrètement ?

Dans cette communication fleuve, apparaissent quelques projets d’aménagement dont celui du secteur Python Duvernois lequel est annoncé timidement, en 2 lignes, sans autre développement, sur 11 pages d’exposé des motifs et de délibérés.

C’est bien peu et c’est révélateur du manque de vision de l’exécutif sur cette priorité des habitants du 20e.

Je cite l’exposé des motifs de la DU1139 « le projet poursuit également un objectif d’introduction de mixité sociale par la création de logements intermédiaires, en accession et éventuellement d’un hôtel ; et la mixité fonctionnelle par l’introduction d’activités économiques sur le secteur »

 

Quelle précision ! Et surtout quelle ambition avec des objectifs aussi flous : en effet, d’une part un hôtel est éventuellement envisagé, et d’autre part on prévoit, sans aucune précision, d’autres activités économiques.

Quant à l’inflexion indispensable à donner en termes de rééquilibrage en faveur du logement intermédiaire, libre et en accession, la délibération l’évoque à peine et sans aucun objectif quantifiable.

Certes, il s’agit dans ce projet de délibération d’un lancement d’appel d’offres pour la réalisation d’une étude urbaine à venir, mais aucun objectif chiffré même un ordre de grandeur n’apparait.

Ce qui manque cruellement à ce projet de délibération, c’est une stratégie forte pour répondre aux priorités des habitants de ce secteur, et c’est à l’exécutif de donner un cahier des charges ambitieux au service d’une autre qualité de vie dans le 20e.

Le cap que vous avez fixé avec votre adjoint en charge de ces projets d’aménagement, ne traduisent pas ou très insuffisamment une stratégie générale au service ce quartier Python Duvernois et notamment en matière de logement intermédiaire et libre, et de développement économique.

Madame le Maire, la mixité sociale est votre crédo. La mise en œuvre d’une vraie mixité sociale dans ce secteur Python Duvernois est le seul moyen de lutter contre sa dégradation et sa ghettoïsation. Dans le cadre de la préparation du prochain PLH, vous vous êtes engagée à construire 3000 logements intermédiaires et libres dans les arrondissements de l’Est.

Alors soyez audacieuse, faite de ce secteur un site pilote. Développez y prioritairement le logement intermédiaire et en accession. Faites-y venir massivement les classes moyennes de notre arrondissement. C’est de cette manière que vous pourrez « réinventer Paris » et redonner de l’espoir aux habitants du secteur Python Duvernois.

Je vous remercie Madame le Maire.