• Emer de Vattel à Jean Henri Samuel Formey
Emer de Vattel à Jean Henri Samuel Formey

Emer de Vattel à Jean Henri Samuel Formey

Le jurisconsulte neuchâtelois Emer de Vattel (1714-1767) est l'auteur d'un Droit des gens auquel les diplomates, en part iculier anglo-saxons, ont accordé une place de premier ordre. Partant du droit naturel et du philosophe Christian Wolff, il a produit une ouvre à la fois personnelle et pratique. Il a humanisé le code de la guerre par son concept de la juste cause. Il a affirmé la souveraineté de la Nation et rejeté celle des princes. Après un séjour à Berlin, son amitié avec le secrétaire perpétuel de l'Académie de Berlin, Jean Henri Samuel Formey, a produit dès 1743 une abondante correspondance, aujourd'hui conservée sur les bords de la Spree et à Cracovie. Cet échange, conjugué à des correspondances et documents neuchâtelois, saxons et bernois, permet de rétablir les conditions externes de la genèse de ce classique du droit international public : le microcosme neuchâtelois et la situation personnelle de Vattel ; des influences diverses au sein de la République des Lettres ; l'expérience de la diplomatie au service d'Auguste III, roi de Pologne et électeur de Saxe, à Berne, Varsovie et Dresde ; les conséquences des guerres de Silésie. André Bandelier, ancien professeur à l'ILCF de l'Université de Neuchâtel, a enseigné la langue et la civilisation françaises plus de trois décennies durant. Il est l'auteur Des Suisses dans la République des Lettres. Un réseau savant au temps de Frédéric le Grand (Slatkine, 2007) et a publié, avec Frédéric S. Eigeldinger, Lettres de Genève (1741-1793) à Jean Henri Samuel Formey (Champion, 2010). Ses principaux essais sont rassemblés dans Des Lumières à la Révolution. Le Jura et les confins franco-helvétiques dans l'Histoire (Neuchâtel, Alphil, 2011). Voir la suite

  • 274532473X

  • Champion

  • Vie Des Huguenots, numéro 66